Alzheimer et maladies apparentées, rapport en cours au CESER

Ce rapport sera présenté par Laurent Régnier ( mandaté CGT ) en séance plénière le 17 octobre prochain, devant le CESER des Hauts-de-France.

La maladie d’Alzheimer reste une maladie taboue, dont on ne parle que trop rarement. Le CESER des Hauts-de-France, par le biais d’une auto-saisine de la Commission 4 « Santé, lien social et sport » étudie le sujet sous trois angles : notre camarade Laurent Régnier est rapporteur pour le CESER de ces travaux.
Ainsi, sur le volet Santé,les travaux porteront sur :
Les origines de la maladie, l’état de la recherche, les statistiques régionales, les spécificités et l’évolution, l’accueil des malades dans la région, la formation des soignants, les pistes et préconisations d’amélioration et d’emploi.
Sur le volet « Activité physique et cérébrale » , le travail portera sur : Les bienfaits de l’activité physique et cérébrale sur ce type de maladie, les expériences déjà menées (exemples…), les pistes et préconisations d’amélioration et d’emplois nouveaux.
Le dernier volet « Accompagnement et soutien aux aidants»;
Une problématique nationale face à des enjeux sanitaires, sociaux, économiques. La recherche de diagnostic est souvent liée à l’apparition d’une gêne sociale ; c’est en tout cas ce que nous a déclaré,
lors d’une audition, le Professeur Amouyel, praticien-hospitalier en Santé Publique et épidémiologie moléculaire des maladies liées au vieillissement à l’Université de Lille 2.
Et pourtant, dès qu’une plainte formalisée existe et que le recours à un médecin a lieu, il est essentiel de réaliser un diagnostic le plus précocement possible. Notre Région compte à ce jour près de 50
000 personnes malades d’Alzheimer et, les projections indiquent qu’en 2037, 114 000 personnes seront victimes de cette pathologie.La région Hauts-de-France n’est pas plus touchée que le reste de la France, mais pas moins non plus.
Les Hauts-de-France avec un peu plus de six millions d’habitants au 1er janvier 2017 arrivent au troisième rang des régions les plus peuplées de France hexagonale.
Et, la pyramide des âges fait ressortir une population plutôt jeune par rapport au reste du pays.
Toutefois, la Région compte une plus forte proportion de « jeunes » séniors âgés de 60 à 65 ans.
Le principal facteur de risque de la maladie est l’âge. Dès lors, nous devrions logiquement être moins touchés ?
C’est sans compter sur la fragilité sociale de notre territoire qui se mesure à partir d’indicateurs couvrant diverses thématiques.
Ainsi, tant chez les hommes que chez les femmes, la mortalité est supérieure de 20 % par rapport aux valeurs nationales.
Les Hauts-de-France connaissent de loin la plus forte mortalité des régions hexagonales avec un différentiel de +13 % chez les hommes et +16 % chez les femmes.
Les surmortalités générale et prématurée se traduisent par une espérance de vie en 2006-2013 de 2,8 ans inférieure à celle de la France chez les hommes et de 2,1 ans chez les femmes.
En 2006-2013, avec en moyenne annuelle 2 700 décès par maladie d’Alzheimer de personnes de 60 ans et plus (dont un peu plus de 70 % de femmes), les Hauts-de-France connaissent une mortalité supérieure de 25 % à celle de l’ensemble de l’Hexagone. Cette surmortalité en regard du niveau national est observée pour chaque genre. Concernant les admissions en ALD, qui intègrent également
les autres démences, le différentiel avec la France est retrouvé mais il est moins marqué : +8 % tous genres confondus.
En Région et en France, les taux sont également plus élevés chez les femmes que chez les hommes.
La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées concernent de fait plusieurs champs (sanitaire et social, médical et recherche, économique, organisationnel et territorial), et chacun d’entre-eux constitue une préoccupation régionale, que l’on retrouve à la lecture du Budget 2017 de l’Institution.

 

Autour de ce thème, n’hésitez pas à nous faire parvenir vos contributions, vos préconisations, vos réflexions, vos travaux… afin d’enrichir le rapport-avis de nos revendications.

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.