L’avant – après loi travail, décryptage de l’UGICT sur le site dédié

Le comité régional CGT Picardie relaie :l’Ugict-CGT vient de publier un site dédié qui décrypte l’avant – après loi travail de manière simple et en particulier comment les ICTAM vont être affectés.

Exemple d’analyse

Jours de congés pour enfant malade, c’est fini
Aujourd’hui
De nombreux accords de branche prévoient des jours d’absence de droit pour les salarié-es qui ont des enfants malades.
Par exemple la convention collective des salarié-es des missions locales prévoit un droit chaque année à 6 jours d’absence en cas de maladie des enfants avec maintien de la rémunération, celle des banques 3 à 11 jours enfants malades par an.
Demain
Les dispositions prévues par les conventions collectives ne s’appliqueront plus et seront renvoyées à la négociation d’entreprise. Les employeurs seront libres d’en mettre en place…ou pas. Ceci permettra de baisser les salaires et de généraliser les logiques de dumping social et l’inégalité entre les salarié-es. Elles risquent donc d’être supprimées, notamment dans les petites entreprises sans présence syndicale.

D’autres exemples sur le site dédié:

 

 

 L’Ugict CGT met à disposition ce diaporama simplifié pour aider à l’organisation d’initiatives dans les entreprises et les administrations. Il s’accompagne de commentaires
Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *