Jeudi 16 novembre, Public, privé, toutes les raisons de se mobiliser !

Depuis l’élection du président Macron, nous assistons à la mise en place d’une série de réformes ultralibérales qui cassent tous nos conquis sociaux. Ces derniers ont pourtant permis de faire progresser notre société, d’élever les conditions de vie et de travail des salarié·e·s, de gagner l’allongement de l’espérance de vie, etc.

Pour la CGT, la page des ordonnances n’est pas tournée, rendez-vous le 16 novembre partout en France

 

La nouvelle réforme du droit du travail à travers toute une série de décrets en préparation est une transformation profonde des relations entre la·le salarié·e et l’employeur.
Ces mesures visent à généraliser la précarité, à faciliter les licenciements, à détourner les règles de
négociation, de représentation et de défense collectives des salarié·e·s.

 

 

 

 

 

Rassemblements en Picardie

 

Somme

Abbeville : 17 h 00, devant le lycée.

Amiens : un appel à la grève et à manifester à 14 h 30 à la Maison de la Culture.

16Novembre_Tract_v Somme

Oise

Beauvais : 14h00 devant le lycée F.Faure (esplanade Verdun)

Montataire : 10h00 rassemblement devant le  parking de Goss (face à la mairie)

Noyon : 10h00 59 boulevard Carnot

Aisne

Soissons : 14 h 00 devant l’entreprise Groébli
Saint-Quentin : 16 h 30 Place St-Eloi
Château-Thierry : 16 h 30 Place Paul Doumer.
Hirson : 14H30 devant l’UL rue de Dinant

16 Novembre Appel

 

Adresse du secrétaire général de la fédération services publics, à l’attention des militantes et militants de la Fédération

 

Cher-e-s camarades,

La journée nationale d’action unitaire interprofessionnelle du 16 novembre va marquer une nouvelle étape dans la construction du rapport de force face au pouvoir politique et à ses commanditaires patronaux.

La Fédération est pleinement engagée dans sa construction : un tract fédéral a été mis à disposition, d’autres matériels seront diffusés cette semaine et un préavis national a été déposé.

Celui-ci couvre la période du 16 au 30 novembre. Cela nous met en situation de pouvoir parer à toute éventualité alors qu’une réunion du Comité confédéral national est prévue la semaine prochaine et que nos camarades de la Chimie envisagent une action reconductible à compter du 23 novembre.

Le 16 novembre se construit dans l’unité au plan interprofessionnel mais aussi dans le champ de la Fonction publique. Sur proposition de la CGT, un appel unitaire des organisations CGT FO Solidaires a été construit et est diffusé ce jour. La FSU et la FAFP appellent également à l’action.

Au-delà des débats parfaitement respectables sur les questions de stratégie syndicale, une réalité s’impose : le périmètre unitaire du processus interprofessionnel de lutte contre la politique gouvernementale s’étend. Il nous faut maintenant le renforcer en réussissant le 16 novembre et en travaillant à son prolongement.

Nous savons que le rapport de force globale, que nous construisons nationalement, sert toujours à obtenir des avancées locales.

Être pleinement la CGT qui construit la lutte, tant pour le Code du Travail que sur les revendications Fonction publique, c’est aussi affirmer la spécificité de notre organisation et mener ainsi une campagne revendicative et combative en vue des élections professionnelles de décembre 2018.

C’est en étendant le cercle de ceux qui débattent, décident et luttent ensemble que nous gagnerons. Poursuivons donc nos efforts de déploiement, utilisons à plein nos droits en matière d’information syndicale et construisons un grand 16 novembre !

Bien fraternellement,

 

Baptiste Talbot,

Secrétaire général de la Fédération

 

tract

 

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article