28 juin, en perspective de la rentrée…

Le comité régional CGT Picardie relaie : communiqué confédéral sur le 28 juin

Avec plus de 130 initiatives, sous formes diverses, recensées pour l’ensemble des départements manifestations régionales, grèves et débrayages, pique-niques revendicatifs, distributions de tracts, tenues d’assemblée générale, péages gratuits, etc. – le 28 juin a permis à de nombreux salariés, jeunes, retraités, d’exprimer leur mécontentement face à une vieille politique d’austérité.
L’objectif de cette journée est de démontrer que la contestation sociale est toujours présente et que des alternatives sociales sont possibles.
Les luttes continuent à l’Energie, chez les Cheminots, pour les Hospitaliers, etc. et dans de nombreuses entreprises ou services.
Si cet été, chacune et chacun a droit à des congés mérités, conquis par les luttes, la CGT et ses militants ne seront pas pour autant en vacances.
Ils occuperont le terrain, à travers leur présence dans les festivals, sur les routes du tour de France, sur les lieux de villégiature ou encore au contact des saisonniers, du monde du travail et dans les initiatives qui seront décidées en territoire.
Dans la suite du 28 juin, il s’agit de préparer une rentrée offensive pour gagner l’augmentation des salaires et des pensions, la réduction du temps de travail, pour relancer nos industries et services publics, pour une protection sociale et des retraites dignes de notre siècle.

Montreuil, le 28 juin 2018

 

 

 

 

En Picardie

Dans la Somme, 250 manifestants à Amiens. Dans l’Aisne, des distributions de tracts, ont eu lieu à Saint Quentin et à Soissons.

 

 

 

 

 

Dans l ‘Oise, un rassemblement à l’appel de la CGT a eu lieu devant le Conseil départemental de l’Oise où se tenait un comité technique paritaire avec à l’ordre du jour, un projet visant à engager une privatisation de fait de l’entretien des collèges. Tandis que 110 manifestants étaient à Compiègne…..

 

 

2018_Tract période estivale

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article