Après 9672 heures de détention arbitraire, Salah Hamouri est libre !

Le comité régional CGT Picardie relaie : information confédérale

La CGT se félicite de cette libération qui, bien que tardive, marque l’obligation pour le gouvernement israélien de céder à la pression internationale des comités de soutien au sein desquels la CGT, avec de nombreux autres acteurs, s’est engagée.
La reconnaissance pleine et entière d’un État palestinien, l’arrêt des exactions israéliennes, le respect du droit international et des résolutions de l’ONU, la liberté de la presse et la liberté d’opinion… autant de combats que mène notre organisation syndicale, pour une société plus juste et un monde de paix.
La libération de Salah incarne cette aspiration, ces combats.

 

AHMAD GHARABLI / AFP

 

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article