Nestlé-Fronéri Beauvais : non à la fermeture du site, signez la pétition

 

La pétition 

A partager sans modération !

 

Pourquoi la CGT dit non à la fermeture de l’usine de Beauvais

La presse annonce 317 suppressions d’emploi à Beauvais, en réalité c’est 500 familles qui vont être sacrifier. Il faut prendre en compte, les intérimaires (70 emplois temps plein) les sociétés extérieures présentes sur le site, les apprentis, contrat de Professionnalisation, les CDI Intérimaires…

En 2016 Nestlé et PAI (fonds de pensions) propriétaire de R&R ont créé le groupe FRONERI.  Celui-ci,regroupe des activités de Glaces, de surgelés… dans 25 sites dans le monde, dont 19 en Europe. Ce groupe a réalisé en 2017 un chiffre d’affaire de 2,5 Milliards d’euros. Nestlé reste un actionnaire majeur dans ce groupe (49 %).

Nestlé est à Beauvais depuis 1973. Pour augmenter ses profits, Nestlé a dilapidé Beauvais. Le site est passé de 2500 salariés à un peu plus de 300 aujourd’hui. (Findus, Gervais et le centre de recherche mondial de la Glace). Nestlé c’est 5 Milliards d’euros de bénéfice net au 1er Semestre 2018, en Hausse de 19 % !

R&R a déjà sévi en France. En 2011 ils rachetaient les glaces Pilpa à Carcassonne, un an après ils annonçaient la fermeture ! Pourquoi ? Ils ne voulaient qu’une chose : Les marques PILPA et Disney.

L’histoire est en train de se répéter, avec l’appui de Nestlé : Fronéri veut aujourd’hui « voler » la marque extrême, les produits de qualité fait à Beauvais et produire sous licence la marque Nestlé.

Les arguments :

PILPA est devenu la glace « la Belle Aude ». Les salariés ont lutté, ils se sont mobilisés et ont imposé à R&R la poursuite d’une activité sur le site.

Le marché des glaces est en croissance continue depuis 10 ans et notamment sur les produits individuels (cône, mini cône.. produits de Beauvais)

Nestlé-Froneri argumente sur leur volonté de réorienter leur stratégie d’achat pour soutenir les marques phares : Nestlé et Extrême.

Ce sont les marques de Beauvais, elles doivent y rester, les développer à Beauvais.

Nestlé-Froneri dit vouloir investir dans le développement de gamme. On sait faire à Beauvais : les mystères, les bûches, les vracs, les Omelettes norvégiennes, les esquimaux, les parfaits, les citrons givrés, les koukoulinas, les vacherins, les p’tits pots…..45 ans de savoir-faire transmis sur plusieurs générations à Beauvais y compris au centre de recherche.

Nestlé-Froneri le dit : « Beauvais est un site de production polyvalent » on peut l’adapter à toute les productions de glaces individuelles et à partager. Froneri à un projet de Vrac 500 ML, c’est possible de le faire à Beauvais.

 

Non à la fermeture de Nestlé-Froneri à Beauvais

 

Imprimer cet article Télécharger cet article