La santé avant tout ! Le point en Picardie

Le point en Picardie

Entreprises à l’arrêt ou travail restreint dans l ‘Oise

 

Faurecia Meru à l’arrêt depuis lundi (lié Peugeot et Renault)
Edilians (ex Imerys) usine sera complètement à l’arrêt samedi à 5h
Dépôt Bingo fermé depuis lundi soir pour 45 jours
Sherdel quelques service à l’arrêt et semaine prochaine arrêt complet
>Saverglass après le droit d’alerte déclenché par la CGT, et la grève massive des salariés, la Direction annonce l’arrêt a partir de vendredi
AGCO et Gima à l’arrêt depuis hier
Aéroport de Beauvais,  les compagnies aériennes annulent quasi tous les vols, Ryanair représente 90% de l’activité et annonce arrêter les vols jusque début juin, les salariés vont être au chômage technique.

Corolis (bus) en service minimum depuis ce matin

Entreprises en lutte, à l’arrêt ou travail restreint dans la Somme

Cgt Novares à Villers : Débrayage massif pour la protection des salariés.

La CGT Vimeu-Bresle demande un chômage partiel général pour 15 jours. Le syndicat, basé à Friville-Escarbotin (Somme), souhaite que toutes les usines non-essentielles à la vie quotidienne s’arrêtent afin de respecter le confinement contre le virus.

Fermetures en série

le syndicat basé à Friville-Escarbotin (Somme) ne comprend pas que les usines non-essentielles à la vie quotidienne soient encore ouvertes alors que la bataille contre le coronavirus est pleinement engagée.

Éric Guérandelle, secrétaire général, décrit :

« Ce matin, ça n’allait pas dans le bon sens. Dans certaines entreprises, aucune disposition n’était prise et les salariés, en l’absence de gels hydroalcooliques et de masques, n’étaient pas protégés efficacement contre le risque de propagation du virus »

Face à cette mise en danger, un communiqué de l’organisation dénonce « des employeurs et des chefs d’entreprises irresponsables qui n’ont pas pris en compte la gravité de cette crise sanitaire« .

En conséquence, le syndicat demandait dans la journée du 17 mars 2020 la fermeture de ces établissements et l’instauration d’un chômage partiel pour une durée de 15 jours minimum.

Le 17 mars, sur les 12 entreprises dans lesquelles la CGT est organisée, huit ont finalement pris ce type de mesures.

Il s’agit de Valentin, Auer, Hernas et Decayeux DAD à Feuquières-en-Vimeu (Somme), les deux sites de Decayeux STI à Nibas-Saucourt (Somme) et Chépy (Somme)FTH Thirard à Fressenneville (Somme)Pochet du Courval et Hutchinson le joint français à Gamaches (Somme).

Cette dernière fermera ses portes vendredi 20 mars 2020 alors que Guareski a décidé de stopper son activité à partir de la semaine prochaine à Friville-Escarbotin. Les autres fermeront dès le mercredi 18 mars 2020.

Des discussions étaient encore en cours à THG à Béthencourt-sur-Mer (Somme) et Bricard à Feuquières-en-Vimeu.

Seul Assa Abloy à Oust-Marest (Somme) a décidé de poursuivre son activité.

Valéo Amiens suite au CSE, droit de retrait des équipes de production au 17 mars…

 

Débrayage, CSE extraordinaire, fermeture de site, la CGT en première ligne pour la santé des salariés

Droit de retrait, d’alerte, des infos pour les salariés et syndiqués

Salariés de la métallurgie toutes les infos concernant le covid 19 sur le site:https://ftm-cgt.fr/

Filières aeronautique, automobile, bijouterie etc…

Le site

Secteur cheminot

des infos sur le site

Secteur commerce

des infos sur le site

Secteur travailleurs d’État

des infos sur le site

Toutes les organisations professionnelles CGT içi

 

 

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *