Appel à la grève dans tous les Ehpad le 30 janvier

Le comité régional CGT Picardie relaie différents communiqués

 

 Communiqué CGT santé action sociale

Un appel à la grève de tous les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) vient d’être lancé par une intersyndicale des fédérations santé, action sociale et services publics CGT, FO, CFDT, Unsa et CFTC.

Les dégradations des conditions de travail et d’accompagnement des personnes âgées sont dénoncées depuis de longs mois par les personnels et les familles, et font régulièrement l’objet de parutions ou de reportages sans que la situation ne s’améliore. La réforme de la tarification se traduit par une baisse drastique de dotations, qui entraîne une réduction des postes, alors qu’ils sont en nombre dramatiquement insuffisant. Les grèves se multiplient au sein des établissements pour dénoncer une maltraitance systémique, mais les avancées, quand il y en a, restent insuffisantes.

Pire, le secrétariat d’État aux personnes âgées a disparu et le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2018 prévoit un objectif de baisse des dépenses publiques au détriment d’un système de santé déjà au plus mal.

Face à cette situation, l’intersyndicale a donc décidé d’une journée de mobilisation, le 30 janvier 2018, et appelle tous les personnels des Ehpad à participer aux manifestations, débrayages et actions pour exiger des moyens humains et matériels leur permettant d’assurer une prise en charge humaine et digne des personnes hébergées.

cp_santeactionsociale_30_janvier_18

 

EHPAD en grand danger

Communiqué de l’UFR CGT des Services Publics

Nos EHPAD souffrent du manque de moyens financiers qui se répercute sur le manque de moyens humains. Les personnels employés souffrent de cette situation et de ne pas pouvoir bien faire leur travail comme il se doit en respectant la dignité des résidents et prendre le temps de les écouter, ce qui est vital pour des personnes âgées souvent seules. Les résidents souffrent et pâtissent de vivre dans de telles conditions alors que le coût de leur séjour est énorme et les oblige souvent à devoir vendre leur logement.

Ceci est dénoncé depuis des années, tout le monde sait, tous le répètent encore et encore, mais les autorités continuent à faire pression pour que l’économie soit le seul critère de gestion considéré, au détriment du respect de l’Humain qui est pourtant le seul critère qui devrait prévaloir, les EHPAD ont été créés dans ce sens. Ceci est de la responsabilité des ARS, mais aussi des collectivités territoriales pour les EHPAD qui relèvent de leurs compétences.

Les récents propos d’Agnès BUZYN, ancien médecin, ministre des Solidarités et de la Santé, considérant que les difficultés des EHPAD seraient dues à un problème de management et d’organisation du travail et non uniquement à une question de financement, en disent long sur la volonté du Gouvernement et du Président de la République de prendre en main la protection sociale dans son ensemble et la situation des personnes âgées.

L’UFR se sent vivement concernée et totalement solidaire de ceux qui souffrent, qu’ils soient résidents, collègues de la santé et des collectivités territoriales : Santé et Services Publics, nous menons le même combat.

Aussi, nous nous associons au mouvement national de la lutte du 30 janvier prochain et invitons les retraité.e.s à participer nombreux aux rassemblements ou aux manifestations qui seront organisés en territoires.

Montreuil, le 19 janvier 2018

 

30_01_17_com_ehpad

tract_ehpad_en_grand_danger_didier_

 

Les rendez-vous en Picardie

 

Oise

Rassemblement 14h00 CHG Clermont , rue de la Madeleine

Aisne

 

Somme

 

 

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article